Entre la France et les maronites s’est nouée, depuis presque mille ans, une relation d’amitié dont la solidité ne s’est jamais démentie à travers les vicissitudes de l’Histoire. Pour la France, les maronites furent longtemps un point d’ancrage culturel et géostratégique au Levant ; pour les maronites, la France est indissociable de leur propre histoire. Le rôle qu’elle a joué au Liban fut étroitement lié à leur émergence en tant que force politique au XIXe siècle, et en tant qu’élément catalyseur dans la création de l’État libanais, au début du XXe siècle.  
À l’heure de l’Europe et de la mondialisation, où en est la relation entre la France et les maronites ? Quelle est la part du mythe et de la réalité dans cette longue histoire jalonnée d’épisodes mouvementés, dont l’impact a rejailli sur les différentes communautés au Liban et sur l’ensemble de la région du Proche-Orient ? Quelles leçons peut-on en tirer pour le présent et l’avenir, alors que se pose avec acuité, dans les pays arabes comme dans le reste du monde, la problématique du pluralisme culturel et religieux et de la gestion du « vivre ensemble » ?  
Chercheurs, universitaires et diplomates se sont penchés sur ces questions lors d’un colloque organisé par le Centre maronite de documentation et de recherche (France) au Palais du Luxembourg, en novembre 2011, sous le titre : « La France et les maronites – Regards croisés ». Les actes de ce colloque, par leur richesse, situent l’ouvrage présent au confluent de la sociologie politique, de l’histoire religieuse et de l’histoire des relations internationales.  
Résumé
Informations générales

Titre : La France et les maronites
Regards croisés
 
Colloque du CMDR - France

Auteur : Collectif
 
Date de parution : Février 2013
 
Nombre de pages : 206 

Commander l'ouvrage 

Extraits